Le succès des OMP est tributaire d’un matériel robuste

Agadir- Le succès des opérations de maintien de la paix des Nations Unies est tributaire d’un bon matériel, assez robuste, pour opérer dans les différents terrains et conditions climatiques, ont souligné, mardi à Agadir, les participants à un panel sur l’amélioration des performances du matériel dédié à une mission onusienne.

Intervenant dans le cadre du Séminaire international sur l’amélioration des performances des contingents des pays contributeurs de troupes et de police aux opérations de paix de l’ONU, dont les travaux se poursuivent jusqu’au 11 décembre, les panélistes ont aussi regretté le fait que les équipements non réparés fassent obstacle au bon déroulement des opérations.

A cet égard, ces personnalités militaires ont appelé l’ONU à revoir les procédures de remboursements et à mettre en place des « compagnies mécanisées » plus adaptées aux opérations et avec une meilleure vision nocturne.

De même, ils ont insisté sur l’importance de mettre en place des normes standards pour les équipements, de manière à assurer que les pièces de rechange correspondent à la maintenance des appareils endommagés, tout en rappelant l’impératif de lier le théâtre des opérations au réseau internet.

Tenu dans la cadre de la mise en place des Hautes Instructions de SM le Roi Mohammed VI, Chef Suprême et Chef d’Etat-Major Général des Forces Armées Royales, ce séminaire a été marqué, lors de sa séance d’ouverture, par des allocutions de circonstance du Général de corps d’armée, commandant la Zone Sud, El Farouk Belkhir, du chef de la division ONU au ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Amine Chabi, ainsi que du représentant de l’ONU, le Général de division Hugh Van Roosen.

Ce conclave offre une plateforme aux discussions et permet d’examiner les procédures mises en place par l’ONU pour le contrôle des performances des différentes composantes des Opérations de maintien de la paix (OMP).

Il porte aussi sur les procédures et les mesures de contrôle et d’amélioration des performances du personnel, du matériel et du soutien des contingents des pays contributeurs de troupe et de police, ainsi que sur les questions d’environnement dans les opérations de paix.