L’américain DFC va investir 5 milliards de dollars au Maroc et dans la région

Bonne nouvelle pour le Maroc. La Société américaine de financement du développement international (DFC) vient d’annoncer des initiatives visant à mobiliser 5 milliards de dollars d’investissement au Maroc et dans la région. Les détails.

5 milliards de dollars (un peu moins de 50 milliards de DH. C’est le montant que compte investir au Maroc et dans la région la DFC. On apprend ainsi que l’institution de financement va lancer une série d’initiatives visant à accroître les investissements américains au Maroc et à renforcer son rôle en tant que pôle économique du continent. « Ces initiatives portent notamment sur l’ouverture d’un bureau de Prosper Africa basé au Maroc. Par le biais de l’initiative Prosper Africa, le gouvernement américain vise à soutenir des échanges commerciaux et des projets d’investissement d’une valeur de 1 milliard USD entre les États-Unis et le Maroc, ainsi que des pays d’Afrique du Nord au cours des quatre prochaines années », a détaillé le PDG de la DFC, et président exécutif de Prosper Africa, Adam Boehler. Il s’agit aussi de la signature d’un mémorandum d’entente entre la DFC et le gouvernement du Maroc détaillant les efforts de la DFC pour investir 3 milliards de dollars au cours des quatre prochaines années pour des projets au Maroc et en co-investissements avec des partenaires marocains pour des projets en Afrique subsaharienne.

Notons par ailleurs que l’Agence américaine pour le développement international (USAID) entend désigner le Maroc comme plaque tournante régionale de l’Afrique du Nord pour son nouveau programme de commerce et d’investissement à l’échelle continentale Prosper Africa. De même, il est question du lancement d’une initiative 2X MENA pour la réalisation de projets d’investissement d’une valeur de 1 milliard de DSD pour renforcer l’autonomisation économique des femmes au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Rappelons que ces annonces interviennent alors que Adam Boehler a été parmi les membres de la délégation américano-israélienne qui s’est rendue mardi à Rabat. « Le leadership du Maroc sur le continent, conjugué à son économie dynamique et en croissance, fait du pays une base idéale pour Prosper Africa et crée des opportunités intéressantes pour les investissements de DFC. Nous apprécions profondément notre relation solide avec le Maroc et nous sommes impatients d’approfondir ce partenariat », a assuré Adam Boehler.

Selon la DFC, ces nouveaux développements permettront de faire progresser les objectifs de l’initiative Prosper Africa en stimulant le commerce et les investissements entre les États-Unis et le Maroc, en plus d’autres pays d’Afrique du Nord. On apprend aussi que par le biais de Prosper Africa, le gouvernement américain s’est engagé à aider les entreprises et les investisseurs américains à accéder aux marchés nord-africains et à aider les entreprises de la région à accéder à de nouvelles opportunités aux États-Unis. Notons qu’en janvier 2021, le Secrétariat de Prosper Africa établira un bureau régional au Maroc, la toute première antenne de l’initiative en Afrique du Nord, et qu’il tirera parti de l’expertise de 17 agences gouvernementales américaines et apportera de nouvelles ressources, du personnel et une attention particulière pour accroître le commerce et les investissements bilatéraux et dans toute l’Afrique du Nord, contribuant ainsi à soutenir le développement économique de la région.

« Les accords signés mardi démontrent l’engagement de DFC à soutenir le développement et la croissance économique au Maroc, et le rôle du Maroc en tant que partenaire clé dans la réalisation des objectifs identifiés dans la nouvelle feuille de route pour l’impact de DFC. DFC accueille favorablement les propositions du secteur privé pour l’investissement au Maroc, y compris celles liées à l’énergie, à l’agriculture, aux soins de santé et à l’élargissement de l’accès au financement », a indiqué la DFC, ajoutant que le Maroc servira de centre régional pour le nouveau programme de commerce et d’investissement Prosper Africa à l’échelle du continent. « Avec un potentiel de financement pouvant atteindre 500 millions de dollars sur cinq ans, ce nouveau programme révolutionnaire de l’USAID offrira une large gamme de services personnalisés allant du développement des affaires et de la facilitation des investissements pour soutenir l’amélioration des cadres juridiques et réglementaires. Pour chaque dollar de financement public, ce nouveau programme de l’USAID devrait mobiliser plus de 9 dollars d’investissements privés, générant des milliards de dollars de nouvelles exportations et investissements et créant des milliers de nouveaux emplois », apprend-t-on également.

Author: PRESS MEDIAS
الشبكة الأورو عربية للصحافة و السياحة Réseau Euro Arab Press et Tourisme شبكة دولية : تنموية، حرة، مستقلة، عامة و شاملة. https://www.youtube.com/ProcureurRoi www.facebook.com/EuroArabe www.facebook.com/groups/EuroArabe 0661.07.8323

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني.