Les Emirats à Laayoune, il y’en a qui s’en arrachent les barbes

Voilà comment un élu marocain d’un parti marocain commente l’ouverture du consulat émirati à Laayoune. On peut traduire: «que dieu nous préserve des conséquences ». Expression très populaire qu’on prononce chaque fois qu’un événement ou une décision risquent d’avoir des conséquences très graves. Que cela vienne d’un élu de la région, ça explose la raison. Et ça c’est très grave parce que les seuls qui redoutent les conséquences des victoires marocaines sont le Polisario et le pouvoir algérien

On peut quand même expliquer que l’ouverture d’un consulat dans une des villes du Sud du Maroc est une victoire qui mérite sept de jours de festivités avec plein de feux d’artifices, des tambours et des trompettes, dans toutes les villes. Lorsque les islamistes sont venus au pouvoir, personne n’a prié dieu qu’il nous préserve des conséquences. On aurait peut-être dû.